Sécurité et justice

Face à l’explosion de l’insécurité qui frappe notre pays comme jamais dans son histoire contemporaine, j’appliquerai une politique d’autorité, de fermeté et d’impunité zéro.

Pour faire reculer l’insécurité, notre Nation a d’abord besoin de plus de moyens financiers, matériels et humains pour garantir notamment l’efficacité de la chaîne pénale et renforcer la réponse pénale. Rien ne sera possible sans tourner le dos au laxisme et au politiquement correct qui empêchent depuis trop longtemps de faire respecter l’ordre avec force. Le retour de l’autorité passera par des sanctions plus lourdes pour les crimes et délits qui empoisonnent le quotidien de millions de Français.

Renforcer les moyens pour une réponse pénale efficace

  • 25 milliards d’euros pour la sécurité et la Justice à travers une grande loi de programmation et de modernisation quinquennalle.
  • Création d’un grand ministère de la sécurité intérieure incluant douaniers et personnel pénitentiaire.
  • Atteindre 100.000 places de prison en 2027 et initier immédiatement un programme d’accroissement des capacités de 5.000 places avec des modules pré fabriqués dans les cours des prisons.
  • Créer 1 500 postes magistrats et de 1 500 assistants de justice ou agents de greffe.

Impunité zéro : rétablir l’autorité par la certitude de la sanction

Pour les délits et crimes du quotidien notamment liés au trafic de drogue, la tolérance zéro sera la règle :

  • Porter l’amende forfaitaire pour consommation de drogue à 1.000 euros.
  • Expulser les trafiquants de drogue de leurs logements sociaux
  • Appliquer aux crimes et délits de trafic le régime d’exécution des  peines plus sévère en refusant certains aménagements de peine.
  • Hospitalisation sous contrainte des toxicomanes installés dans la rue pour les soigner et garantir la sécurité publique et la quiétude de tous.
  • Actions et sanctions diplomatiques contre les pays producteurs.
  • Développer les sanctions financières et patrimoniales infligées aux auteurs d’infractions de trafics en renforçant le dispositif de saisie et de confiscation du produit de ces trafics et l’efficacité de l’Agence de Gestion et de Recouvrement des Avoirs Saisis.
  • Rétablir les peines planchers en cas de récidive et fixer des peines minimales pour les crimes et délits les plus graves, agressions contre les élus de la République, les policiers, gendarmes et pompiers, les agressions et crimes antisémites.
  • Instaurer une participation des détenus aux frais d’incarcération via la création d’une nouvelle peine complémentaire.
  • Instaurer une peine perpétuelle réelle pour ceux qui constituent des menaces durables pour la société
  • Garantir la sécurité de nos données, promouvoir la conservation des donneés en France et créer une carte d’identité numérique souveraine.

RENDRE LES SQUATS INVIOLABLES ET LA PROPRIÉTÉ PRIVÉE SACRÉE

  • Aligner le régime applicable aux domiciles aux résidences secondaires.
  • Supprimer l’exigence pour le propriétaire de prouver l’introduction dans le domicile à l’aide de manœuvres, menaces, voies de fait ou contrainte pour qu’une expulsion puisse intervenir.
  • 3 ans de prison et 30.000 euros d’amende pour les squatteurs.

Partagez sur les réseaux sociaux :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn