Mineurs délinquants

L’augmentation des crimes et délits perpétrés par des mineurs traduit la faillite des politiques de laxisme qui gouvernent depuis trop longtemps. Des adolescents de plus de 16 ans qui commettent des actes d’une rare violence doivent être condamnés comme des majeurs. Les parents doivent être responsabilisés, leur responsabilité dans la dérive de ces jeunes délinquants est immense.

  • Abaisser la majorité pénale à 16 ans face pour les mineurs délinquants.
  • Supprimer les allocations familiales pour les parents dont les enfants ne respectent pas les valeurs de la République.
  • Rétablir la « loi Ciotti » prévoyant un encadrement de type militaire pour les mineurs délinquants.
  • Rétablir la «loi Ciotti» de 2011 sur la suppression des allocations familiales pour les parents d’élèves absentéistes abrogée par les socialistes en 2013.
  • Rendre pénalement responsables les parents de mineurs auteurs d’infractions, deux ans d’emprisonnement et 30.000 euros d’amende le fait par le père ou la mère de laisser son enfant mineur, lorsque celui-ci a été poursuivi ou condamné pour une infraction, violer les interdictions et les obligations auxquelles il est soumis.
  • Doubler le nombre de centres éducatifs fermés pour les mineurs délinquants de manière a ce qu’il y en ait un par département. Augmenter de 3 000 places en établissement public d’insertion de la défense (EPID) pour atteindre 5 000 places.

Partagez sur les réseaux sociaux :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn